Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript![ ? ]
UMV-RP | Forum

 [EMISSION A LA NON-DEMANDE] Reportage aux alentours|Episode 1 Le coquillage vol

:

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne GuardJunior

  • La grosse Gourde
  • *
  • 64
  • Non c'est personnel !
    • Voir le profil
  • Nom InGame: Hervé Lefebvre






[ EMISSION À LA NON-DEMANDE ]
[ Films - Séries - Reportages - Journal - Météo - Théâtre ]




Reportage aux alentours  EPISODE 1 : Le coquillage volant
Aventure/Documentaire - 40 minutes - 2018 - VO
de Madame & Monsieur Lefebvre

Reportage aux alentours est une série de films documentaire réalisé par Marie-Hélène Lefebvre et Hervé Lefebvre depuis 2018 dans les alentours de San Andreas. Ces reportages nous racontent l'histoire d'homme et de femme réelle, sur leurs passions face à la vie. Cette série de documentation est produite par Los Santos News, et narrée par Hervé Lefebvre.


Le capitaine Jacques-Yves Hareng nous emmène dans sa deuxième maison, vingt mille lieues sous les mers, à bord du coquillage volant. Lui et son équipage de plongeur constitué de lui-même, vont nous faire découvrir des paysages à l'abri du regard de l'homme sous l'épaisse couche qui encercle notre globe, l'eau. La tête enfouis hors de l'air à des profondeurs néfastes pour l'homme, où nous pourrons voir et entendre animal marin, épaves en morceaux, et autres caves sous-marines. Plongez-vous dans l’aventure du grand lac !



- Chargement du lecteur -



[GENERIQUE D'EMISSION : Ta tin-tin-tin TINnnnnnnn, TA, ta TIN TIN TINNNNNNNNNN]

**Diverses planètes en 3D moche tournent sur elle-même sur un fond bleu océan, emmener par une musique pleine de mystère et de découverte en TA Tin-tin TIINNN, puis enfin le titre sous l'effet de la perspective vient s'écraser sur l'écran.**

[... Reportage aux alentours ...]

[... EPISODE 1 : Le coquillage volant  ...]

[Panoramique vertical dans le ciel] On entend le vend soufflé dans le micro (Affouu-affouu) puis le bruit de la mer et des vagues (brrrrsshhhh) sans oublié celui des mouettes (cuit-cuit)

**Enfin, la caméra vient descendre, laissant découvrir une grosse dame plutôt vieille, tenant un micro entre les doigts le regard agrafé à l'objectif.**

**Un vieille homme inconnu se trouve en arrière-plan regardant lui aussi la caméra, les yeux éblouis par le soleil.**

**Il porte un pantalon salopette rouge, par-dessus un gilet manche long à rayures bleu claire, surmonté d'un bonnet en laine rouge.**

Vous regardez Reportage aux alentours, l'émission qui regard là où personne ne regarde. **décalant ses yeux en bas à gauche**

**Étant a découvert, le vent souffle fort sur Marie-Hélène. Ses grosses jouent et babinent semblent vouloir s'envoler.**

Blblblblb, B... bulbul, Bonjour je suis Marie-hélène Lefebvre, et je vais grâce à cet appareil de prise de vues destiné à enregistrer des images... vous emmenez dans les fonds marins, en dessous de la surface de la MER ! **Agitant sa seul mains libre, tentant d'imiter le mouvement des vagues.**

[Plan large] **On y vois la présentatrice sur un petit bateau de pêche, rattaché à une bite d'amarrage, ce penchant de gauche à droite consécutivement sous l'emprise des vagues, le vent continuent à déformer son visage graisseux**

[Caméra épaule] **Plan sur l'eau cognant contre la coque, puis panoramique horizontal glissant vers Marie-hélène et l'illustre inconnu, semblant mort de l'intérieur**

Désormais, laisser moi vous présentez le capitaine de ce navire, qu'il a nommé, "Le coquillage volant" voici, monsieur Jacques-yves Hareng. 68 ans de son vivant et 69 ans dans la mer. Pourquoi ça monsieur Hareng ?

**Marie tend le micro à Jacques-yves**

**empreinte une voix de pêcheur peu éduqué**  C'parcque ma mère et morte noyer alors qu'elle était enceinte de moi, c'était très soudain, elle était parti pêcher sur une barque avec mon père, quand elle eu des contractions, ce qui la fit PLOUF ! Chavirer par dessus bord... les sauveteurs ont réussi à retrouver son cadavre et moi avec... sauf que moi j'étais comme un poisson dans l'eau et elle blanc comme un cachet d'aspirine... La vie parfois fait plouf...

Biennnnn...**hésitante** Monsieur hareng, dites-nous dans quelle merveille aller vous nous emmenez aujourd'hui ?

Dans l'eau.

Oui... et plus en détaille ?

Sous l'eau.

Biennn... J'entends le moteur du bateau se mettre en marche, nous allons bientôt partir pour une folle aventure en pleine mer, loin de la civilisation décadente. Et surtout ne pas oublier votre gilet de sauvetage pour ne pas mourir noyé ! hihihi...

[Plan d'ensemble] Une musique bretonne accompagne l'entrée du bateau dans l'immensité de la mer.

[Narrateur] Au coeur du Pacifique, longitude 150° Est, latitude 7° nord... Le petit bateau pêcheur du capitaine Hareng, heurte les vagues à une vitesse de 5 nœuds, soit 9.260 mètre par heures.

[Narrateur] Avec son équipage, composé de lui même, le capitaine Hareng parcours les mers du monde des alentours, espérant y trouvé des vestiges, des squales, ou d'autre animaux vertébrés aquatiques à branchies, victime de la vie.

[Narrateur] Le Chimpanzé, apparentés à l'humain et membres de la famille des Hominidés, suit un régime alimentaire de feuilles, de fruits et de noix constituent sont menu de base. Il mange également des chenilles, des termites, des fourmis, du miel sauvage et des œufs d'oiseaux...

**Changement de bobine**

[Narrateur] Dans la vaste flotte du pacifique, le captiaine Hareng s'apprête à plonger, munis d'un scaphandre atmosphérique, lui permettant de respirer sous l'eau à une profondeur maximum de 332,35 mètres, tout exactement.

[Plan moyen] Sur Madame Lefebvre et Monsieur Hareng. Une tâche de vomi est visible sur la fine veste de Mme.Lefebvre.

Monsieur Hareng vous voila en tenue de plonger, prêt à conquérir les tréfonds ! Mais qu'elles sont les dangers à une profondeur aussi... profonde ?

Le seul danger serait de ne plus être raccordé au bateau, grâce à ce câble très important, d'ailleurs vous serez chargé de ce câble, car, sans cela, je serais très vite privé d'air, et je sombrerais de plus en plus dans le fond marin. D'ici s'ensuivront des hallucinations visuel ainsi qu'une profonde solitude. Sans oublier la compression des milliers de litre d'eau, au-dessus de ma tête qui me compressera jusqu'à faire éclater mes poumons. Conclusion une mort lente et douloureuse...

Je vois... et bien bon courage Capitaine !

[Plan en plongée] Le capitaine descend par l'échelle du bateau pour flotter complètement dans l'eau.

Capitaine Hareng ! Delà, que pouvez-vous nous dire ?

Que l'eau sa mouille. **Parle dans les résonances de son scaphandre.**

Merci Capitaine, bonne chance ! Ne vous enfaîtes pas, je tiens la corde ! A toute à l'heure...

**Bruit de bulle du capitaine qui plonge sous l'eau (blublublublublublu)**

[Narrateur] Comme toujours la plongé est une course contre la montre, une chute vers le fond qui tien dû rêve... Le capitaine se guide grâce à une lumière ainsi que par la corde, qui sans laquelle, le retour en surface serait fatal.

**Musique d'aventure et de rêve, sur des plans marin merveilleux**

[Narrateur] Bientôt, la lumière du soleil, ne parviendra pas à atteindre une telle profondeur. L'eau deviendra de plus en plus froide, jusqu'à atteindre une température nuisible pour l'homme.

[Narrateur] A 95 mètres sous l'eau, des silhouettes se dessinent sous les lampes du capitaine. Celle de navire enfouit conserver par une peau nouvelle, d'un tapis de corail.

[Narrateur] Le corail ne poussent ni sur le sable ni sur la vase, il lui faut un support dur que lui offre la structure des épaves.

[Narrateur] En absence de plancher et de cloison déchiqueté, de la proue à la poupe, des esseints de petits poissons multicolores, vont et viennent parmi fleurs de pierre, des éponge, et des coquillage...

[Narrateur] La mer... un monde où l'esprit est brouillé, ou la vision est trouble... Là où l'homme n'est qu'une particule, au milieu de **Coupure de plan imprévue**

[Caméra épaule] On voit Marie-Hélène à la surface sur "Le coquillage volant" assise à tenir la corde l'air ennuyé.

Tien Régis ! Ouhhouu Régis, Où es-ce que t'es Régis ? À te voilà ! Tien prend un peu la corde là, je commence à avoir mal au poignet moi, c'est l'arthrite... et tien là forte sinon le capitaine Hareng va mourir... Quant à moi, je vais me faire un petit café chaud d’Afrique, des distributeurs Sprunk !

**D'un coup une force inconnue tire la corde on peut entendre ensuite un cri "AAAAaaaaaaahh" et un bruit de corde glissant sur la coque du bateau , suivi d'un... plouf.**

Régis ? C'est toi Régis ? J'espère que tu as bien tenu la corde ? **Crie-t-elle depuis la cabine du bateau**

**Bruit de Régis qui se noie (Blublublublu)**

Je compte sur toi Régis ! Tu es notre meilleur régisseur. **Crie-t-elle depuis la cabine**

[Gros plan] Sur Marie-hélène qui boit son café de manière respectable telle une Anglaise (Ssssspptte...Sssspptt)

**Générique en écriture jaune apparaît, avec la musique des aventures de Tintin.**

**PHRASE DE CONCLUSION : "Plouf, parfois la vie fait plouf."



- Le lecteur se coupe -





[[    VOIR PLUS    ]]
(aucun autre contenu disponible)

 30J ▎ En location : disponible 30 jours gratuitement
 DON ▎ Faites un don approximatif à Los Santos News pour nous aidez à produire d'avantage



[PRIX] Apportez-moi la Carte !
http://forum.umv-rp.fr/index.php/topic,23736.0.html


[FAX] Nous contactez
http://forum.umv-rp.fr/index.php/topic,23694.0.html


Accueil   > Documentaire   > Reportage aux alentours

<a href="http://www.youtube.com/v/pH2UxxdXAfg?autoplay=1" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/pH2UxxdXAfg?autoplay=1</a>
« Modifié: 19 01 2018, 01:00:23 par GuardJunior »
J'aime respirer l'odeur des fleurs à quatre pattes sur la pelouse. Et salir mon beau pantalon en velours marron. Toute façon c'est Marie-Hélène qui fait la lessive.

[ Suivez Los-Santos-News sur ]